samedi 3 mars 2007

Bernard d'Ascoli




Bernard est un pianiste Français né en 1958 à Aubagne. Il a commencé le Piano à 11 ans, a obtenu son bac à 15 ans, étudié avec Pierre Barbizet (grand pianiste Français et directeur du Conservatoire Régional de Marseille) en 74. Il a obtenu le 1er Prix du Concours International de Piano de Barcelone, un 3ème Prix au Concours Leeds en 81 et a été également lauréat du Concours Frédéric Chopin de Varsovie.

Il a mené une brillante carrière internationale, jouant avec les plus grands orchestres, en Australie, en Grande-Bretagne, en Hollande, en Allemagne, au Japon, en Espagne...Le Garlaban (en arrivant chez Bernard et Elena, on l'a en face tout le long du chemin du bec cornu, le rêve, un peu...


Il a ouvert une école de piano à Aubagne, aux pieds du Garlaban, où il dispense un enseignement destiné à de jeunes pianistes ayant obtenu une médaille d'or et désirant se perfectionner pour passer les concours d'entrée aux Conservatoires Supérieurs de Paris, Lyon ou Genève, ou les grands concours internationaux. Cette école, c'est "Piano Cantabile". Tout est fait dans cette école pour donner confiance, l'envie de réfléchir et d'analyser, pour développer le désir de faire de la musique du mieux possible, dans un esprit d'humilité et de respect de la partition.

Les élèves ont non seulement la possibilité de se produire régulièrement en concert avec l'association mais aussi de réaliser un enregistrement, pour se réécouter. Ils peuvent aussi travailler en binôme, ce qui est très enrichissant. Des masters class sont régulièrement organisées afin de permettre aux élèves de rencontrer et bénéficier des conseils de pianistes confirmés.

Les cours sont ouverts à d'autres publics cependant, pour un prix tout à fait abordable et une qualité d'enseignement y règne que j'ai rarement vue jusqu'à ce que je les rencontre, lui et Elena, sa compagne.

Bernard joue un répertoire assez large, mais son affinité avec la musique romantique et particulièrement celle de Chopin est une évidence. Ses albums des "Nocturnes", "Impromptus et Scherzos" de Chopin sont à écouter absolument. Certains critiques le comparent à la fois au jeu de Rubinstein et de Ax.

J'ai trouvé leur Flyer à la FNAC de Marseille, un jour de déprime. Cela faisait des années que je travaillais mon piano avec acharnement, j'avais passé 4 fois le concours Musical de France, obtenu ma médaille d'or, tout en passant les prix d'Harmonie et de Contrepoint. J'avais essayé d'entrer au CEFEDEM pour obtenir un DE (diplôme d'état de prof d'instrument). Ayant échoué apparemment à cause de la partie instrumentale, j'avais le sentiment que je ne serais jamais une excellente pianiste. J'ai appelé à tout hasard, et suis tombée sur une Elena à l'écoute, dont la voix m'a redonné confiance. J'ai pris rendez-vous et j'y suis allée. Après avoir raconté ma petite histoire, je me suis mise au piano, et j'ai joué une partie du programme. Une Toccata de bach et la Grande Novelette de Schumann. Puis j'ai écouté attentivement ce qui m'a été dit.

Petit à petit j'ai pris conscience que les problèmes que j'avais n'étaient pas tellement dans mes doigts, mais ailleurs. Tendance à jouer trop vite, peur du silence, de la lenteur, peur de s'imposer, mauvaise position, stress dans les passages rapides, pédale lourde, etc...

Et puis je suis revenue toutes les semaines, travaillant les oeuvres, en essayant de plus y réfléchir, à toutes ces petites choses, faire moins attention à mes doigts, mais plus écouter le chant, les lignes internes, les contrechants, la résonance, laisser les silences parler, travailler à la table, c'est-à-dire sans forcément jouer, juste lire et écouter...cela a été long mais c'est venu progressivement et Bernard était plutôt satisfait de mon évolution.

J'ai aimé travailler le plan technique avec Elena, le travail d'analyse sur la partition, et les séances d'interprétation et d'enregistrement avec Bernard, qui n'a jamais semblé fatigué ou découragé, m'a toujours détendue et redonné confiance et courage, jamais avare de compliments et avec des critiques toujours justes, donnant à réfléchir et à creuser.
Le fait d'entendre Bernard travailler et de l'avoir vu en concert m'a également beaucoup apporté, car cela m'a toujours donné l'impression d' un mélange de sérénité absolue en même temps que de courage, de ténacité et de passion intense dans le discours musical.

Je crois, à leur contact, que je me suis enfin posée les bonnes questions, et parfois plus de questions du tout, microcosme et macrocosme, bonheur de jouer, à l'état pur... et beaucoup plus d'indulgence vis-à-vis de mes élèves aussi.
Noël 2004 (Aubagne)

J'ai étudié avec Bernard et Elena ces oeuvres:

"Ballades" n°3 et 4, études diverses de F.Chopin. "Variations Sérieuses" de F.Mendelssohn. "Carnaval" op 9, "Variations sur le nom d'Abegg" et "Grosse sonate n°1" de R.Schumann. Grande "Sonate en la mineur" de F.Schubert. "Préludes" de Rachmaninov. "Préludes" de Scriabine (op 11). "Partita n°1", "Suite Anglaise" n°1, "Concerto en Fa mineur" de J.S. Bach. "Préludes" et valse "la plus que lente" de Debussy. "Sonate en Si bémol" de Mozart. Sonate "les Adieux" , "Waldstein" et la sonate en Mi mineur de Beethoven. Les "Valses nobles et sentimentales" de Ravel. "Nocturne" n°5 de Fauré. 2 "Saudade do Brazil" de Milhaud. et "Au bord d'une source" extrait des "Années de pèlerinage" de Liszt. "Intermezzi" op117, 4 "Ballades" op 10, "Raphsodie n°2" de Brahms.

Aujourd'hui encore, lorsque je travaille mon répertoire et lorsque j'explore d'autres oeuvres, j'entends leurs voix me donner des conseils, je me souviens de tout ce qui m'a été dit, et pourtant j'ai pris peu de notes. Cela s'est gravé en moi, simplement. C'est la conception que j'avais de l'enseignement, et jamais plus je ne pourrai travailler avec autant de plaisir avec d'autres professeurs avec autant de confiance.


Voilà, j'avais envie de vous faire découvrir ce pianiste pour lequel j'ai le plus grand respect et la plus grande affection.

2 commentaires:

Tristana a dit…

Bonjour,

J'ai vaguement visité votre blog, je faisais quelques recherches sur des pianistes et je sens que je vais passer pas mal de temps à explorer vos articles forts intéressants.

Bonne continuation !

tidoigts a dit…

Bonjour Tristana.
Ici j'entrepose des petits dossiers dans lesquels je puise pour préparer des cours. Un pense-bête en quelque sorte.
Et puis de petites chroniques plus personnelles quelquefois sur la vie après le collège.
Merci d'être passée et bonne lecture!