dimanche 18 mars 2007

les pionniers du trip hop: MASSIVE ATTACK

L'un des pionniers du Trip Hop est le groupe "Massive Attack", un trio Britannique issu des ghettos de Bristol fondé en 1987, constitué de "Mushroom" (Andrew Voles), "3-D" (Robert Del Naja), "Daddy G" (Grant Marshall) . Au départ certains sont membres du collectif rap "Wild Bunch" comprenant Nelle Hooper et Tricky (qui fera une carrière solo après la sortie de l'album "Mezzanine").

Le groupe se nomme "Massive Attack" lors de la préparation de leur premier album "Blue Lines", sorti en 1991, dans lequel le Trip Hop, le Reggae (Dub) et la soul forment un tout original. Atmosphères vaporeuses, mélodies aériennes, samples posés sur des beats plutôt lents, avec des passages faussement rapides à certains endroits). Chaque morceau nous transporte dans une nouvelle ambiance, les arrangements sont sobres, les samples judicieusement utilisés. On y trouve de bonnes reprises "Be thankful for what you've got" et "Unfinished Sympathy" (avec Shara Nelson), avec des cordes lascives, et une rythmique marquée mais down tempo.
les titres: Safe from harm / One Love / Blue Lines / Be thankful for what you've got / Five man army / Unfinished sympathy / Daydreaming / Lately / Hymn of the big wheel

"unfinished sympathy"
L' album suivant, "Protection" naît 3 ans plus tard (94), avec des changements dus en partie à l'arrivée de Nelle Hooper à la production. Le son est plus sophistiqué, grâce à des moyens techniques supplémentaires. des voix nouvelles aussi (Tracey Horn, Nicolette, et Horace Andy, issu du Reggae). On y retrouve la rythmique hip hop-dub mais épurée, des samples mais aussi des synthés discrets, l'émotion et simplicité. On y découvre des instrumentaux, contrairement à l'album précédent, en plus des chansons. A noter que la reprise des Doors, "light my fire", n'est pas nécessaire.
Les titres: Protection / Karmacoma / Three / Weather storm / Spying glass / Better things / Eurochild / Sly / Heat miser / Light my fire


Massive Attack - Sly

"Karmacoma"

"No protection", l'album suivant, est un remix datant de 95. Les Massive Attack s'associent à Mad Professor (Neal Fraser, spécialiste du Dub, qui a remixé d'autres groupes, de Reggae ausi bien que de techno, celui de "The Orb" notamment). L'univers de cet album est plus instrumental, il y a moins de voix, les sons originaux du groupe sont utilisés comme matière première pour créer de nouvelles mélodies. On y trouve des jeux sur l'écho et des sonorités plus ou moins électroniques, par exemple des violons de Craig Armstrong ou les percussions mises en valeur ("Bumper Ball Dub", remix de "Karmacoma"). Il comporte des remix de "Better Things" et de "Moving Dub" également. C'est donc un mélange de Trip Hop et de Dub, sympathique mais pas leur meilleur album.

Les titres: Radiation ruling the nation / Bumper ball Dub / Trinity Dub / Cool moonsoon / Eternal feedback / Moving dub / I spy / Backward sucking

Mon album préféré: "Mezzanine" date de 98. Le trio maintenant célébrissime fait encore une fois preuve d'originalité, en changeant presque complètement de style. Mezzanine est plus sombre, plus profond, avec des accents "gothiques". Les voix de Liz Frazer, ex chanteuse des Cocteau Twins, Sara Jay et toujours Horace Andy s'y intègrent merveilleusement. Une basse lancinante, hypnotique, une boîte à rythmes désenchantée, des violons discrets, un tempo très lent, traversé par la voix envoûtante d'Horace Andy. Seul "Teardrop" , "Group four", ou"exchange", apportent un peu de luminosité. On va vers une ambiance rock, avec les guitares. un sample de "Cure" sur "Man Next Door", permet d'entendre un autre aspect du talent d'Horace Andy.

les titres: Angel / Risingson / Tear drop / Inertia Creep / Exchange / Dissoved girl / Man next door / Black milk / Mezzanine / Group four / (exchange)

Massive Attack - Teardrop (féerique)

Massive Attack - Angel (fantômatique)

Mezzanine (le meilleur titre, mais bon, j'aime tout): un son unique.
Inertia Creeps (que du bonheur, une série d'événements qui se superposent progressivement, vers une tension pleine de retenue)
Bon, j'arrête, j'espère vous avoir convaincus de courir acheter cet album, qui cependant n'est pas le préféré du public, mais pour moi c'est le plus riche à tous les niveaux.
Des divergences musicales sont apparues dans le groupe au cours de l'enregistrement de l'album, entraînant le départ de certains membres.
L'album suivant, "100th window" voit le départ de Mushroom, de Daddy G, il reste 3D. Les sons synthétiques minimalistes, des riffs de guitare torturés et des boîtes à rythmes électroniques aux ryhtmiques martiales font suite aux breakbeats souples et aux samples de musique noire américaine du précédent album. Quelques cordes orientalisantes et une basse lancinante ajoutent un peu de lumière à une atmosphère glaciale. Les compositions sont toutefois moins bonnes que dans les autres opus, basses répétitives et voix de Sinead O'Connor plus proche du Rock. Les meilleurs titres sont "Future Proof"(un mélange d'electronica et de boucles rock minimalistes originales), et "special cases" (cordes envoûtantes et ton agressif, atmosphère mystique). Horace Andy est moins présent vocalement.
Les titres: Future proof / What your soul sings / Everywhen / Special cases / Butterfly caught / A prayer for England / Small time shot away / Name taken / Antistar
"Butterfly caught"
"Special cases"
"Future proof"
Massive Attack, toujourssans Mushroom, a enregistré en 2005 la B.O. de "Danny The Dog" de L.Leterrier. Une ambiance crépusculaire, avec des envolées de cordes sombres répétitives et étranges sur fond de loops synthétiques, de Dub lent, de mélodies tristes, de murmures déshumanisés. Massive Attack a par ailleurs créé sa propre maison de disque : Melankolic (qui a signé Craig Armstrong et Alpha).
Les sites intéressants sur le groupe: (discographie, paroles et traductions, vidéographie).
Le site Web officiel:

2 commentaires:

Kinishao a dit…

Sauf erreur, Wild Bunch n'était pas le premier nom de Massive Attack, mais le nom du collectif de DJ dans lequel ils étaient à Bristol.
Pour le reste, je suis assez d'accord ... même si j'ai du mal à dire lequel album je préfère dans les 3 premiers ! Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas le dernier, qui me fait penser à un empilage très froid de séquences et de nappes de synthé, ce qui est très dommage, surtout avec Sinead O'Connor au chant.
Dans le prochain album, Daddy G devrait faire son retour, normalement ...

madamemusique a dit…

merci Kinishao de venir commenter mes travaux (au fait j'ai apprécié ta musique, je vais de ce pas aller faire un tour chez toi...)mon album préféré est "mezzanine" parce que j'aime les musique "sombres" mais j'aime tout, en fait. j'ai corrigé ma faute, enfin j'espère. merci!