dimanche 14 octobre 2007

DEAD CAN DANCE 2nd album "Spleen and Ideal" (1985)


Dans cet album le groupe change de cap, se détache des styles New Wave Gothique et intègre à sa musique la World music et la musique religieuse. Les textes sont inspirés de ceux de Baudelaire et de Thomas de Quincey. Il y a de nombreuses références aux poètes symbolistes du XIXe siècle. « Spleen et Ideal » est l’un des chapitres des « Fleurs du Mal » de Baudelaire. Lien vers Thomas de Quincey .
L' ambiance est plus intimiste, plus sombre, avec des instruments classiques (violon, violoncelle, timbales, orgue, grosse caisse , cloches d’église et chœurs grégoriens). La voix de Lisa Gerrard est plus travaillée et discernable. Les ambiances mystiques et magiques sont très éloignées des concerts gothiques et New Wave de l’époque. Leurs musiques sont de type atmosphériques mais toujours captivantes. Le son est immense, écrasant, et profond, l' ambiance désespérée, sombre et lumineuse à la fois. On y trouve des influences celtiques et néo-gothiques aussi.
Les titres : « De Profundis » (out of the depths of sorrow) / « Ascension » / « Circumradiant Dawn » / « Cardinal Sin » / « Mesmerism » / « Enigma of the Absolute » / « Advent » / “Avatar” / “Indoctrination” (a design for living)


Les 3 premières chansons sont centrées autour de la voix de Lisa.
Des Chants grégoriens et les cloches d’église soutiennent la voix de Lisa dans le titre
« De Profundis », la couleur modale est de mise.


lyrics : "Embrace the love, so fair "

« Ascension », instrumental grandiose, à l’ambiance de béatitude divine. Trompettes moyenâgeuses et voix éthérées s'y côtoient.

Guitare classique et piano portent la voix gracieuse de Lisa Gerrard qui prend la relève avec « Cardinal Sin ». Retour des trompettes accompagnées d’une instrumentation plus Goth/Rock. Basse et Batterie se fraient un chemin au travers des mélodies de piano et du Violoncelle.


Brendan chante une de ses chansons à la profonde philosophie avec “The cardinal Sin”.

« Mesmerism » augmente le tempo avec percussions digitales, clavier sombre et yangqin. C’est la dernière fois que Lisa chantera en Anglais avec le yangqin.
Lyrics « mesmerism » traduction: Coeur fragile / renonce à tes peurs / enfermées au plus profond de toi / durant toutes ces années / reste dans la lumière / renonce à tes peurs / car tu as été hypnotisé / brise ce sortilège de silence

« Enigma of the absolute » donne la part belle à la fusion des styles et des instruments. Violoncelle, guitare et grosse caisse d’orchestre lui donnent un ton royal, le chant grave de Brendan fait le reste.

« Advent » aurait pu figurer sur « Dead Can Dance » - batterie, basse, guitare et piano font honneur à une Cold Wave froide et mélodieuse avec la voix de Brendan..

traduction: "Dans cette heure d'obscurité / nos mondes entrent en collision / assaillis par la folie / qui nous a rendu la vie impossible / au point de départ / à la veille du désespoir / ton recours à la raison / ne semble rien vouloir dire du tout / ref: la lumière d el'espérance / brille dans tes yeux / la démence est partie / purgée de l'intérieur / A travers nos errances / dans une terre de mensonges / Nous avons perdu la grace de Dieu / dans une mer houleuse / dans l'auto-révélation/ la célébration de l'amour / toutes deux sont des vertus / que nous semblons avoir abandonnées / ref/ mets ton coeur à nu / incite le désir de l'Amour / à restaurer la frêle confiance / que tu as perdu / comme le matin apporte la renaissance / un nouveau jour poindra / pour calmer nos esprits troublés / tourne-toi vers toi-même / et rêve des jours à venir"

« Avatar » reprend les mêmes ingrédients que « Mesmerise », en moins hypnotique. Yangqin, basse et batterie accompagnent le violoncelle et Lisa dans un tourbillon d’émotions aux consonances orientales à travers le yangqin et les percussions et les glossolalies de Lisa.



« Indoctrination » achève l’album. Mélancolie et envolée poignante à la fin du titre en font une conclusion provocante. Cet album marque la fin d’une époque et le début d’une autre, intemporel, mirifique et démontrant un talent hors du commun.



lyrics Indoctrination traduction: "Dans ces temps de grande vexation / quand chacun doit choisir ce qui est bien ou mal / la liberté, c'est ce qu'ils disent, correspond aux choix que l'on a faits / à travers tout le rationnel arbitrage concernant la liberté / la liberté, je dois le dire / existe avec des esprits non conditionnés / toute raison a été abandonnée / Comment pouvez-vous être satisfaits des choses telles qu'elles sont / quand tout ce qui nous entoure à présent et tellement plus / retse dans les bras sombres du gardien? / la soif insatiable de pouvoir a fait / de mortels des idoles, des dieux de la glaise, de soldats des héros, d'enfants des esclaves / tous les désirs damnés, leurs espoirs trahis /
qui souffrira les lois qui font que l'état décide de l'éducation de nos enfants / jusqu'à ce que tu en paies le prix? Qui souffrira leurs lois? / qui souffrira leurs esprits? / qui souffrira leurs mots? / qui souffrira leurs desseins?"

4 commentaires:

Lucie a dit…

Intéressante découverte. Je ne connaissais absolument pas ce groupe... J'aime bien particulièrement Ascension... planant mais riche!

madame musique a dit…

lucie, je crois que c'est "cardinal sin" que tu as aimé, car je n'ai pas trouvé "ascension". ce qui m'intéresse, c'est l'aspect savant de cette musique. ces deux personnages sont bien étranges. toutes les interviews montrent un esprit particulier, empreint de philosophie et totalement détaché du feedback provoqué. j'écoute leurs disques les uns après les autres, et s'il y a des redites, ça reste une musique unique pour moi, de part le mélange d'influences...
je t'embrasse bien fort, lucie, à+

rayray a dit…

hey hey je vois que t'as une nouvelle amie montréalaise !
Bisous au cube

madame musique a dit…

kikou ray! bisous à toi aussi!