lundi 13 août 2007

Hélène Grimaud et la musique de Brahms

Brahms a une place à part dans mon coeur de pianiste et de musicienne. Sa musique évoque sa vie intérieure, son originalité d'écriture et cette émotion d'une intensité douloureuse sous le classicisme apparent. Ses relations privilégiées avec le couple Schumann, son amour sublimé pour Clara. Hélène Grimaud a prouvé à maintes occasions son affinité et sa passion pour le compositeur Allemand. J'ai déniché deux vidéos sympathiques de sa prestation des Rhapsodies (je n'ai étudié que la deuxième pour ma part). Puissance, profondeur de son, respiration, émotion, tout y est pour moi. Même si j'en ai écouté beaucoup d'autres que j'ai aimé, celle-ci me paraît intéressante à découvrir si vous ne l'avez jamais entendue ou vue jouer.
"pour moi, la musique de Brahms est une musique de grands espaces : de paysages géographiques et de l'âme " (H.Grimaud)



une petite interview d'Hélène à la sortie de son livre "Variations sauvages" (un livre impressionnant, j'ai beaucoup aimé ça d'elle, aussi).
Un autre jour je vous parlerai des Intermezzi opus 117, mes préférés, emplis de tristesse et de poésie: "les berceuses de ma souffrance" selon lui. On n'est plus le même après avoir joué cela.

4 commentaires:

Lucie a dit…

J'aime bien ces Rhapsodies de Brahms (et, moi aussi, j'ai travaillé la seconde, jadis...). Je trouve pour ma part que l'interprétation de Grimaud manque un peu de respiration, qu'elle ne dépose pas tout à fait assez ses phrases (sauf, peut-être, dans la section plus lente de la Première), qu'elle nous bouscule plutôt que de nous séduire... Mais peut-être était-ce seulement lors de ce concert précis...

madame musique a dit…

il me semble aussi qu'elle presse un peu les événements (on est plus dans schumann), et qu'elle a des difficultés à trouver son équilibre. peut-être un peu de nervosité, mais j'aime bien sa conduite des lignes mélodiques. Bernard dirait que c'est un jeu féminin (on a peur du blanc...) je n'étais pas toujours d'accord, mais sur ce point-là, si.
je la préfèrais dans les intermezzi, mais je ne les ai pas trouvés.

Posuto a dit…

Magnifique !
Merci Mââme Musique.
Est-ce que y'a des études scientifiques qui prouvent que quand c'est beau dans tes oreilles tu vas mieux ? (enfin, pas toi spécialement, moi, nous, tout le monde !)
Kiki :-)

madame musique a dit…

oh ben oui alors, c'est pour çà qu'on berce les bébés de musique dans le ventre de leur maman. et que le marché du disque des tous-petits est si florissant!
j'aurais bien aimé être musicothérapeute. d'ailleurs, ce mot est joli en lui-même. Merci d'être passée, kiki.